La Néréïdes retrouve la mer avec Créavenir

Le 7 juillet, s’est déroulé la remise à l’eau du vieux gréement La Néréïdes dans le port de Cherbourg. Ce bateau est le dernier survivant des barquettes chalutières de Grandcamp. A l’état d’épave après une tempête et deux ans d’abandon, il a été restauré par l’association Amarrage, au terme de 7 années de travaux. Au printemps 2017 elle pourra emmener 10 personnes, équipage compris au long de voyages d’initiation et de découverte autour de la Manche. Des acteurs des caisses de Crédit Mutuel du Cotentin étaient présents lors du retour à la mer de La Néréïdes. En effet, Créavenir, l’association de la banque mutualiste, a accompagné le lancement de ce chantier de restauration au travers d’une convention de 3 ans. Cette association du nord Cotentin créée en 1989 par des usagers et soignants de la santé mentale, avec le soutien de la Fondation Bon Sauveur de Picauville, souhaite créer du lien social entre des patients souffrant de troubles mentaux et des passionnés de bateaux traditionnels et de chants de marins. Ces actions de préservation du patrimoine maritime sont menées autour de la restauration de bateaux traditionnels, d’une chorale de chants de marins, et de la navigation à l’ancienne.

Laisser un commentaire

Error: Please check your entries!