France 3 diffuse un documentaire sur Amarrage, association soutenue par le Crédit Mutuel

« La notion de productivité n’existe pas, l’important n’est pas d’aller vite, mais de bien faire », telle est la philosophie de l’association Amarrage. Créée en 1989 par des usagers et soignants de la Santé Mentale, elle souhaite créer du lien social autour des patients souffrant de troubles mentaux, à travers différents ateliers de préservation sur le patrimoine maritime. Soutenue par la Fondation Bon Sauveur de Picauville, hôpital psychiatrique du nord Cotentin, Amarrage propose trois pôles d’activité différents, mêlant les publics : la restauration de vieux gréements, une chorale de chants marins et la navigation à l’ancienne. Les 150 adhérents restaurent et entretiennent les bateaux, encadrés par Olivier, charpentier naval. La chorale est très impliquée dans la vie culturelle et locale et compte déjà 300 concerts à son actif. Le pôle navigation permet aux passionnés d’embarquer, quand la météo se veut clémente, sur les vieux gréements qu’ils restaurent.

En juillet 2017, la « Néréïdes » a été remise à l’eau après 7 ans de rénovation, sous les couleurs du Crédit Mutuel. Ce navire s’était retiré de la flotte navigante en raison de la vétusté de sa structure. Malgré l’ampleur et le coût des travaux, Amarrage a maintenu le projet, débuté en 2011, épaulée notamment par Créavenir, l’association de la banque mutualiste. Le prochain projet dans lequel se lancera l’association est la restauration de sa mascotte, l’ « Angélus », bateau à l’origine de l’association.

 

Le documentaire « Des bateaux qui restaurent des hommes », réalisé par Thierry Durand, sera diffusé sur France 3 dans l’émission « Littoral » samedi 7 octobre à 11h30. Une avant-première a déjà eu lieu le 22 septembre au cinéma « Le Palace » à Equeurdreville et a attiré plus de 200 personnes.
Voir et revoir Des bateaux qui restaurent des hommes

Laisser un commentaire

Error: Please check your entries!